Archive

Archive for the ‘Tips & Tricks’ Category

Visio : nouvelle palette d’icônes pour Exchange/Lync/Office/Sharepoint

Microsoft vient de mettre en ligne une nouvelle palette Visio pour les versions 2013 de Exchange, Lync, Office et Sharepoint. Plus de 300 icônes à votre disposition pour réaliser de beaux schémas sous visio. Un petit aperçu ci dessous :

A télécharger ici.

 

Catégories :Actualité, Exchange, Tips & Tricks Étiquettes :

Desactiver IPV6 sur Windows 2008

Faut il ou ne faut il pas désactiver IPV6 ? La question est récurrente sur les forums et la réponse n’est jamais évidente.

La réponse est simplement OUI, si vous n’en avez pas expressement besoin. Pour ma part, c’est une chose que je fais désormais systématiquement dans au moins deux cas :

  • Sur les serveur CAS Exchange 2010, en particulier dans le cas d’une configuration NLB. Cela permet d’anticiper un certain nombre de problèmes et franchement ca ne diminue en rien des fonctionnalités d’Exchange.
  • Avant l’installation d’un controleur de domaine. La aussi, parce que ca m’a souvent sorti d’affaire.

Seul petit faux pas à éviter : n’essayer pas de désactiver le protocole au niveau des propriétés de la carte réseau  : ca fonctionne très mal.

La solution, efficace et radicale : le registre (encore une fois !)

Sous la clé de registre HKLM\System\CurrentControlSet\Services\Tcpipv6\Parameters\, créer une valeur de type DWORD  DisabledComponents  en lui associant la valeur hexadécimale 0xFFFFFFFF. Redémarrer le serveur and you are done !

Pour les méticuleux, la procédure est décrite en détails dans l’article KB929852.

Ciao !

Exchange 2010 – vous reprendrez bien un peu de RAM !

exchange2010

Microsoft Exchange a toujours eu la réputation d’être un véritable gouffre à mémoire. Eh bien, rassurez vous, Exchange 2010 ne déroge pas à la règle, bien au contraire 🙂

Dans le cadre d’un projet de migration, j’ai eu à installer deux serveurs de boites aux lettres Exchange 2010 en DAG. Au passage, nous y avons installé une couche de Forefront for Exchange (qui soit dit en passant consomme deja a lui seul plus de 1GB de mémoire). Dans les premiers jours de l’installation, la plate-forme s’est montrée particulièrement stable, le gestionnaire des taches affichant une consommation mémoire de 4,5GB environ, ce qui est très raisonnable pour un serveur équipé de 24GB de RAM.

Il ya quelques jours, nous avons entammé la migration de quelques centaines de boites aux lettres pour juger du comportement du serveur et là, surprise : nous sommes passé à 21,5GB de consommation mémoire !

Tout cela peut paraitre à priori alarmant, mais en fait, il s’agit la d’un comportement tout à fait normal pour un serveur de boites aux lettres. Pour garantir un fonctionnement optimal du moteur de base de données ESE, Exchange utilise un cache en mémoire dont la taille est directement indexé sur la quantité de mémoire physique installée.

Le tableau ci dessous résume, la taille du cache par défaut en fonction de la mémoire physique disponible :

Server physical memory (RAM) Database cache size: (Mailbox role only)
2GB 512 MB
4GB 1 GB
8GB 3.6 GB
16GB 10.4 GB
24GB 17.6 GB
32GB 24.4 GB
48GB 39.2 GB
64GB 53.6 GB
96GB 82.4 GB
128GB 111.2 GB

Dans le cas qui est le mien, j’ai donc  17,6GB réservé au cache (effectivement occupé par le fameux store.exe) + environ 4GB utilisés par le système et Forefront. Ce qui nous ramène bien à notre chiffre de 21,5GB.

Pour résumer, quelque soit la quantité de RAM que vous mettrez dans votre serveur, attendez vous à une utilisaton importante de la mémoire par vos serveurs de boites aux lettres. Sachez également qu’il est possible, si nécessaire, de limiter la quantité de mémoire allouée au cache (en modiant les attributs msExchESEparamCacheSizeMax  et msExchESEparamCacheSizeMin à l’aide de ADSIEdit).

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille la lecture des articles suivants :

Catégories :Exchange, Tips & Tricks Étiquettes :

Exchange 2010 – Lenteur lors du lancement de la console Exchange

10 janvier 2012 2 commentaires

J’ai rencontré le problème lors de la mise en place d’une plate-forme de test Exchange 2010 SP2. Tous les éléments se sont installés correctement (1xControleur de domaine Windows 2008 R2 w/SP1, 2xCAS/HUB en Windows 2008 R2 w/SP1 + Exchange 2010 SP2, 2xMBX en Windows 2008 R2 w/SP1 + Exchange 2010 SP2) le tout sous Hyper-v. Franchement tout fonctionne au quart de tour mis à part un petit détail contrariant : la console Exchange met un temps excessif  à se lancer et une petite fenêtre « Add Snap-in » s’affiche à l’écran un temps relativement long, fini par se planter puis à se relancer toute seule et au final, une fois sur deux, la console parvient finalement à  se lancer avec la grace d’un éléphant sur une patinoire! Ca ressemble furieusement à un problème de time-out sur le snap-in mais bon ca me fait une belle jambe de le savoir.

Je pensais à un bug dans la version SP2 (je n’avais jamais rencontré le problème sous SP1) et j’ai donc axé mes recherches dans ce sens; Résultat : zero, nada, personne n’a jamais rencontré ce problème. J’élargi mon champ de recherche, et la surprise, je découvre que le problème existait deja sous Exchange 2007 et qu’il existe une petite bidouille pour y remédier. La bonne nouvelle, c’est que la petite astuce fonctionne également pour Exchange 2010 ! La voici :

Créez (c’est ce que j’ai fait) ou modifiez les fichiers suivants :

%systemroot%\system32\mmc.exe.config
%systemroot%\system32\WindowsPowerShell\v1.0\powershell.exe.config

Dans les deux fichiers collez le contenu suivant (notepad fait très bien l’affaire):

<configuration>
<runtime>
<generatePublisherEvidence enabled= »false » />
</runtime>
</configuration>

A présent relancez la console et profitez de votre journée  🙂

PS :Je reviendrais probablement dans un prochain post sur le détail de la mise en oeuvre de la plate-forme Exchange 2010 SP2.

Catégories :Exchange, Tips & Tricks Étiquettes : , , , , ,

Kaspersky – Didactitiels sur les produits

image

Ca faisait un moment deja que j’avais repéré cet excellent site et par malchance j’en avais perdu l’adresse. Je viens de remettre la main dessus et j’en profite donc pour vite poster l’URL avant de la perdre à nouveau :

http://www.screencast.com/users/Kaspersky_France

Ce site est tout simplement génial. Vous y trouverez des didactitiels (et en francais) sur toute la gamme de produits Kaspersky. Guide de démarrage, installation personnalisée, migration, … des dizaines de videos au format flash pour le plus grand bonheur des adepte de l’antivirus russe .

Astuce – Désactiver le firewall sous Windows Server 2008

 

Désactiver le firewall sur un serveur Windows 2008 demande pas mal de clique de souris et si vous devez répéter l’opération sur une dizaine de serveurs vous allez rapidement avoir des crampes aux doigts. C’etait sans compter sans notre brave commande netsh qui nous sauve la vie encore une fois :

Sous Windows Server 2008 :

En ligne de commande : Netsh firewall set opmode disable

Sous Windows Server 2008 R2 :

En ligne de commande : Netsh advfirewall set allprofiles state off  (ca fonctionne également sous Windows 7)

Catégories :Scripts, Tips & Tricks Étiquettes : ,